L’impression en 3D de sculptures de mannequins réduit le temps de production de 8 semaines à 2 jours.

Coen Viguurs, responsable du développement produit chez Hans Boodt Mannequins, déclare: "L’impression 3D a révolutionné la façon dont nous travaillons chez Hans Boodt. Des mannequins imprimées en 3D peuvent être réalisées à la demande, avec un niveau de qualité sans précédent et en seulement quelques jours."

Les mannequins de vitrine sont la forme d'affichage ultime pour tous les magasins de vêtements du monde entier. Lorsque les plus grandes marques de la mode ont besoin de mannequins, elles se tournent vers Hans Boodt Mannequins, une société néerlandaise qui fabrique des mannequins haut de gamme et uniques pour les créateurs de mode et les marques les plus exigeants. Les clients de Hans Boodt sont des marques de mode telles que Calvin Klein, Lacoste et Tommy Hilfiger.

Side view of a life size 3D printed sculpture of a mannequin
Owner of Hans Boodt standing in front of Tractus3D life size 3D printers
Heads of life size fashion mannequins that are 3D printed making use of the Tractus3D life size industrial 3D printers

Challenge et solution d’imprimer des mannequins en 3D

Oeuvre d’art

Peu de gens réalisent que chaque mannequin est une œuvre d'art. La méthode traditionnelle consistait à sculpter de l’argile manuellement pour obtenir la perfection anatomique d'un mannequin. "Concevoir une figure unique en argile est très coûteux en temps et en argent, et cela concerne tous les acteurs du marché", explique Viguurs. L'ancien processus de production était répandu dans l'industrie du mannequin haut de gamme. Sculpter à la main était la façon dont fonctionnait cette industrie. L'ensemble du processus de production prend environ huit semaines, en particulier lorsque plusieurs conceptions ou assemblages sont nécessaires.

Contraintes de temps

Simultanément, les marques de mode subissent une pression intense pour innover et se différencier. Le mannequin est devenu une partie du « design total » autour d'une marque, d'un défilé de mode, d'un label ou d'une collection. Les mannequins devaient s’adapter à leur époque. Les couleurs, les expressions, les visages et les poses devaient souvent être entièrement faits sur mesure. Les labels de mode voulaient des looks uniques pour supporter leurs marques. Les mannequins faits à la main s’inscrivaient parfaitement dans la pression de la recherche de caractère unique, mais il y avait aussi d’autres formes de pressions. Les entreprises cherchaient à réduire leurs délais de commercialisation et à être plus réactives. En même temps, ils voulaient que les designs vus dans les défilés arrivent plus rapidement dans les magasins. Cela signifiait que les mannequins personnalisés devaient tenir la cadence avec la pression temporelle de l'industrie de la mode. L’ancienne façon de faire ne pouvait plus faire face aux demandes actuelles croissantes.

Design et Développement itératifs

Hans Boodt Mannequins est le leader dans l'industrie des mannequins. Ses clients souhaitaient être plus rapides sur le marché, l’entreprise aussi. Les changements de dernière minute ont ralenti le développement. Le délai de production de huit semaines mettait une énorme pression sur l’entreprise néerlandaise. Simultanément, ils voulaient accélérer leur développement et devenir plus flexibles en tant qu’organisation. Ils ont commencé à chercher des procédés de fabrication alternatifs.

CNC, Moulage ? Quoi de plus?

Ils ont rapidement découvert que leur problème serait difficile à résoudre. Les pièces uniques à taille humaine deviennent rapidement extrêmement coûteuses. Les technologies telles que le CNC (commande numérique par ordinateur) pourraient faire l'affaire, mais compte tenu de la taille des pièces dont Hans Boodt Mannequins avait besoin, l'investissement en capital nécessaire serait considérable. Les coûts de matériel seraient également élevés car dans leur cas, de grands blocs de matériel devraient être découpés en mannequins. D'autres procédés de grande taille ont permis de fabriquer des produits dans des matériaux peu coûteux tels que la mousse PSE. Le coût de ces pièces était plus raisonnable, mais leur longévité, leur solidité et leur finition n’étaient pas à la hauteur des attentes de leurs clients.

Fabrication additive ou impression 3D

La société s'est rapidement tournée vers l’impression de mannequins en 3D. Ils ont cependant eu du mal à trouver les bons outils. Les imprimantes 3D de bureau étaient tout simplement trop petites. L'entreprise a compris qu'avec e bon matériel d'impression et le design 3D approprié, elle pourrait innover. Ils savaient qu'avec quelques ajustements, il serait possible de produire des sculptures 3D idéales. Les équipements de fabrication additive industrielle haut de gamme ont souvent produit des pièces trop chères. Le temps d'impression a également été très long dans certains cas, créant un ralentissement opérationnel dans l’entreprise. Les coûts d’exploitation des machines de fabrication additive et l’investissement requis étaient aussi importants que les coûts liés aux alternatives du CNC. Hans Boodt Mannequins s'est retrouvé dans la situation classique de trouver une solution qui existe techniquement mais qui n’était pas à portée de main. Ils avaient entendu parler d'imprimantes 3D à plus grande échelle capables de fabriquer des objets de 90 cm de haut voire plus. Il existait également quelques grosses imprimantes 3D delta. Cependant, ce n’est qu’après avoir trouvé Tractus3D que leur analyse de rentabilité et leurs mannequins imprimées en 3D semblaient viables. Cette société disposait de machines capables de réaliser des impressions de mannequins en 3D de la bonne taille, au juste prix et avec un investissement initial raisonnable.

Les imprimantes Tractus en Production

Les imprimantes Tractus3D sont conçues pour la fabrication industrielle. Ces machines sont non seulement optimisées pour la production mais permettent également de réaliser de grandes impressions en 3D dont les entreprises ont besoin. L’imprimante Tractus3D T3500 a, par exemple, un volume de construction cylindrique de 100 cm sur 210 cm de hauteur. Cette taille vous permet d'imprimer de larges objets en 3D, tels que les mannequins, en une seule pièce. La combinaison de larges volumes de fabrication et d'une machine conçue pour la production est unique. Il y a beaucoup de bonnes imprimantes 3D. Il existe de grandes imprimantes 3D. Il existe quelques imprimantes 3D adaptées à la production. Tractus3D, cependant, est une entreprise qui fabrique des imprimantes 3D qui sont

  1. De bonne qualité
  2. Larges et
  3. Adaptées à la production.

Ben Schilperoort, PDG de Tractus3D : "Nous sommes fiers de non seulement concevoir, mais également de fabriquer de véritables systèmes de production d’impression en 3D ici aux Pays-Bas. Dans la petite et charmante ville d'Ammerzoden, nous pouvons créer des machines qui permettent la fabrication à grande échelle dans le monde entier grâce à l’impression 3D. Tractus3D est non seulement fière de ses machines, mais aussi de fournir le meilleur service et la meilleure assistance du secteur. Cette attention toute particulière envers les clients nous permet de donner l’opportunité à des entreprises innovantes de fabriquer des biens avec nos imprimantes 3D. Nos exemples d'applications d'impression en 3D démontrent que cette technologie remplace réellement les méthodes de production traditionnelles."

3D printed sculpture of a Hans Boodt mannequin

Avantages

  • Concrétiser des concepts complexes en créant des impressions de mannequins.
  • Développer des idées rapidement et facilement.
  • Les concepts de mannequins en 3D peuvent être implémentés directement après la conception, réduisant ainsi le processus de développement de quelques mois à juste quelques jours.
  • Réduire les coûts en testant des prototypes plutôt que de faire une refonte du design ou d’altérer les moules existants.
  • Avoir la capacité d’imprimer des sculptures entières en une seule fois grâce aux imprimantes grand format.

Voir plus de vidéos

Résultats d’impression en 3D de mannequins

Large 3D sculpture prints of mannequins in a running position

Temps de production réduit de 8 semaines à 2 jours

Avec les imprimantes Tractus3D, Hans Boodt Mannequins peut créer une sculpture 3D d'un mannequin entier en 2 jours, sans avoir à faire appel à des fournisseurs externes. En produisant eux-mêmes les impressions et la fabrication, Hans Boodt Mannequins a plus de contrôle sur le produit final. L'équipe peut assurer un contrôle total de la qualité et comprendre son produit de manière globale. En diminuant considérablement le temps de production, la pression qu’ils enduraient a été considérablement réduite. Ils peuvent maintenant facilement respecter des échéances très courtes. Les clients qui n’auraient pu être acceptés à cause des délais trop courts auparavant sont désormais les bienvenus.

The first 3D print layer of 3D printing sculptures of mannequins

Le rêve de chaque label de mode

Les coûts d'achat ont non seulement été réduits, le délai de mise en œuvre et les indices de qualité se sont également améliorés. Selon Viguurs, "les économies réalisées sont impressionnantes, mais pas aussi importantes que les changements qu’elles ont engendrés. Désormais, il sera complètement normal que les labels de mode conçoivent leurs propres mannequins en 3D pour correspondre à leurs collections de vêtements, à leur marque et au look qu’elles recherchent. Grâce aux mannequins imprimées en 3D, nous sommes devenus le rêve de chaque directeur créatif de marque de mode.”

Designers of Hans Boodt 3D modeling mannequins for 3D printing sculptures of mannequins

Réduction des coûts

Cette façon de travailler n’accélère pas seulement le processus ; les coûts sont à peu près 1 / 10ème de ceux liés aux méthodes traditionnelles. Un mannequin fait main coûte dix fois plus cher qu'un mannequin fait en 3D. En imprimant en 3D des mannequins, l’entreprise peut faire des économies tout en devenant plus flexible. Pour beaucoup de gens, l’impression 3D est toujours considérée comme une technologie coûteuse avec des composants onéreux. En imprimant les sculptures en interne Hans Boodt Mannequins prouvent que, dans la mise en pratique, l’impression 3D accroît la flexibilité, réduit les délais d’exécution et fait réaliser des économies. Les économies réalisées compensent les investissements fait par Hans Boodt dans l’impression 3D et sont utilisées pour rendre l’entreprise encore plus innovante.

3D printing the hands of a life size mannequin

Flexibilité

Grâce aux impressions de mannequins réalisées sur place, l’entreprise contrôle la façon dont ils sont fabriqués, mais aussi quelles modifications peuvent y être apportés et à quel moment. Les itérations et les modifications de design sont effectuées rapidement dans les outils de modélisation CAO et 3D. Cela signifie que Hans Boodt Mannequins peut également s’adapter plus rapidement aux changements de design, aux tendances et aux nouvelles idées des clients. Plus d'itérations de produits peuvent être réalisées plus rapidement et à moindre coût en travaillant en interne.

3D printed sculpture of a mannequin in front of a large size industrial Tractus3D printer

Une industrie redéfinie

En se tournant vers les imprimantes Tractus3D printers, Hans Boodt Mannequins a redéfini cette industrie. Les mannequins peuvent maintenant être fabriqués sur mesure pour un look unique dans une couleur particulière. Une conception numérique d'une marque de mode peut être transformée en un mannequin personnalisé. Les créateurs de mode et les créateurs de Hans Boodt ont désormais plus de liberté de conception pour développer des mannequins à la pointe de la technologie. Hans Boodt Mannequins démontre qu’avec Tractus3D la création d'impressions de mannequins en 3D peut être utilisée pour la fabrication à grande échelle d'articles haut de gamme destinés à une industrie très exigeante.

En vedette dans